Voyage d’études « Autrement, Ailleurs » à Naples

Initié en 2012 avec Bilbao, le voyage d’études «Autrement, Ailleurs» prend la forme d’une rencontre avec un territoire européen en renouvellement urbain et donne l’occasion d’interpeller nos démarches et nos méthodes. Chacun de ces voyages d’études explore les thématiques des enjeux des quartiers dans la ville, de la place du logement populaire, du partage du projet avec l’ensemble des acteurs du territoire. Avec une même posture pour ceux qui y participent: regarder plus loin, ailleurs, pour nourrir, interroger nos propres expériences, développer par l’apport du croisement des cultures, nos capacités à innover. Le voyage d’études alterne visites de quartier, conférences, débats et rencontres professionnelles.

Thématique du voyage: Napoli città metropolitana: vers la construction participative de la métropole

Dans son discours de nouvelle année 2018, le Maire de Naples Luigi De Magistris décrit tout le chemin parcouru depuis 2011, époque où Naples était représentée comme la ville des dégradations morales, politiques, de dépression civique, et d’une ville sans touristes. Depuis, malgré une insuffisance de moyens, le capital humain, l’énergie des napolitains, a été mis au service du développement de la ville.  En ayant fait le choix de construire une politique des biens communs, (la ville qui ne vend et ne privatise pas les services essentiels) en relançant les politiques publiques, en luttant contre la corruption, les réseaux mafieux – la ville de Naples s’est engagée dans une renaissance construite sur un développement social, solidaire et culturel.  Pour autant, beaucoup reste à faire … À Naples, vous pouvez choisir entre le bien et le mal. Ainsi, Roberto Saviano lance un appel pour que cette renaissance de Naples ne permette pas que se construise de nouveau le silence sur une réalité faite de chômage et de pouvoir criminel.

Mais Naples c’est aussi et c’est surtout la ville de toutes les passions, de tous les engagements, et de la résistance des Napolitains pour la défense et l’amour de leur ville. En 2016, le peintre Banksy, faisait figurer une madone avec un pistolet, allégorie possible à l’attachement des napolitains au catholicisme et à la forte présence mafieuse sur le territoire. De fait, depuis la peau de Malaparte jusqu’à Saviano ou Elena Ferrante, Naples suscite un rapport d’amour et de haine et dans tous les cas ne peut laisser indifférents.

Ville monde aux innombrables facettes nous voulons durant notre voyage d’études approfondir les différences séquences de son histoire politique et économique, rencontrer les  Napolitains acteurs des changements actuels, et aller dans le quartier de la Scampia – aux Vele – à la rencontre des femmes qui résistent au silence.

Informations pratiques

Télécharger le programme du voyage d’études «autrement ailleurs»
Télécharger le formulaire d’inscription
Accéder au documentaire réalisé par le CGET pour le voyages d’études Amsterdam Rotterdam en 2016

En raison du nombre de place limité les inscriptions sont closes le 25 mai 2018.