Carte Blanche aux grands enjeux contemporains : communauté et communautarismes : apports et menaces de l’entre-soi

En 2019, l’Ecole du Renouvellement Urbain inaugure un nouveau cycle de conférences : Les Cartes Blanches aux grands enjeux contemporains

Le mardi 30 avril, une carte blanche a été consacrée à Nava Meron, architecte-urbaniste et Mehdi Massrour, chercheur, expert en phénomènes de radicalisation. 

 

Présentation de la Carte Blanche

En France, le mot communautarisme désigne une logique exclusive de la différence. Il signifie que l’on souhaite s’arroger des privilèges, des droits particuliers dans l’espace public, du simple fait d’une appartenance à une communauté.

Cette appellation vient bousculer notre perception collective du rapport « au tout », à la Société.  Une surexploitation idéologique, politique et médiatique percute le regard que l’on porte sur d’autres, passagers clandestins ou cinquième colonne, qui remettraient en cause notre communauté de destin.

Par ce séminaire, nous souhaitons questionner l’évolution du vivre ensemble sous ses différentes appellations et significations et ouvrir le débat sur ce que cela raconte et apporte à notre société.

Tant de mots et de manières de vivre qui expriment le sentiment diffus que nous vivrions, certes sur et dans un même territoire, construit par une longue histoire riche et mouvementée, mais aujourd’hui menacé de fragmentation. Nos divergences de valeurs, nos allégeances particulières matérialisées par la constitution de « territoires perdus de la République », mettraient fin à notre roman national, si singulier.

Ce constat impose que nous prenions le temps, de définir un espace d’échange et de réflexion, basé sur notre vécu, des moments de vie qui illustrent, selon chacun des participants, son rapport à ces deux termes : Communauté / Communautarisme. Ces expériences personnelles s’intégreront, dans un processus à définir, aux travaux et aux modèles que nous proposent les sociologues, les historiens, les économistes et les anthropologues. En effet, il n’existe pas une approche unique de ces phénomènes.

VOIR LE REPLAY DE LA CONFERENCE

 

Les intervenants

Mehdi Massrour, ancien conseiller départemental du Nord, conseiller municipal de Roubaix. Economiste de formation, il a notamment travaillé en école doctorale sur les thématiques « Immigration et chômage ». Expert auprès de députés européens, notamment sur « Les fondements théoriques, politiques et les outils de la radicalisation contemporaine ». Ce dernier travail est l’objet d’une thèse de doctorat en cours.

Nava Meron est architecte-urbaniste, Docteur en Aménagement de l’espace. Elle porte son regard sur les espaces et les populations vivant dans les contraintes de hautes densités. Sa thèse de doctorat portait sur la pratique de la religion et ses repères dans la ville, tout particulièrement le vivre entre-soi.