La ville et le genre: comment concevoir faire vivre les lieux communs (s.4)

La conception, la réalisation des espaces publics urbains, ont contribué au renforcement de nombreuses inégalités. Depuis plusieurs décennies, des professionnel(le)s de l’aménagement du territoire et des collectifs de réflexion, alertent et informent sur cette situation qui est, désormais, mise en lumière auprès du grand public. Tout d’abord, les espaces, eux-mêmes, ont été élaborés, puis ont évolué, avec une vision genrée. De plus, ils sont souvent nommés d’une manière stéréotypée: quartier chic, zone rurale, cité… Ils se retrouvent «classifiés» et enfermés dans des représentations figées. Il en ressort de nombreux déséquilibres qui contraignent les possibilités d’aménagement ou d’évolution, de manière consciente ou non. De fait, l’urbanisation a construit des situations discriminantes dont les femmes sont les principales victimes. Pourtant, des solutions existent pour transformer les territoires et améliorer les conditions de vie et de déplacement de l’ensemble des personnes qui y vivent.

Les objectifs du séminaire

  • Comprendre les problématiques de «genre» dans l’espace public et les équipements
  • Articuler ces questions aux problématiques des politiques publiques locales
  • Intégrer la question du «genre» dans les projets d’aménagement d’espaces, d’équipements dans les projets de renouvellement urbain

Enseignante principale

Caroline Janvre (Crips Ile-de-France)

Intervenants

Un(e) responsable d’association, un(e) représentant(e) de l’ANRU, de l’USH et du CGET.

 

Informations pratiques

Télécharger le programme détaillé du séminaire
Télécharger le formulaire d’inscription
Accéder aux supports pédagogiques du séminaire