Engager, faire vivre une démarche de co-construction (m 5.3) ©

La spécificité de la notion de co-construction réside entre autres dans son indétermination. À la différence de la délibération et de la co-élaboration, qui reposent sur des dispositifs clairement identifiables, la co-construction renvoie à des dispositifs encore au stade expérimental. Elle renvoie davantage à une intention: redistribuer les ressources de légitimité entre les différents acteurs de la ville et rechercher l’efficacité dans la manière de «faire» la ville. Il s’agit dès lors d’inscrire la co-construction dans le renouvellement des pratiques de gouvernance urbaine de créer une capacité d’action collective redistribuant de fait les ressources de légitimité auparavant détenues par les acteurs institutionnels.

Les objectifs du module

  • Comprendre ce qui distingue la co-construction des autres démarches
  • Avoir et savoir donner l’envie de co-construire
  • Mettre en perspective cette démarche (les rôles de chacun, porteurs de projet, experts – consultants, maîtrise d’usage)
  • Créer les conditions et les dispositifs pour «une action collective» et son intégration: le processus.
  • Définir les temps de la co-construction
  • Savoir rechercher l’efficacité par la concrétisation des objectifs dans un processus d’un temps donné
  • Apprendre à adapter le contenu de l’action du projet en regard des objectifs fixés dans le processus de co-construction

Enseignante principale

Marie Blanckaert (Blau)

Co-enseignante

Pauline Cachera (Blau)

Intervenants

Des représentants de collectivité locale et d’organisme de logement social; des habitants référents engagées dans les processus de co-construction

Dates du module

19 et 20 novembre 2018

25 et 26 avril 2019

Informations pratiques

Télécharger le programme détaillé de la formation
Télécharger le formulaire d’inscription
Accéder aux supports pédagogiques de la formation