Évaluer le projet de renouvellement urbain (m 1.3) ©

Les logiques d’évaluation prévues par la loi Borloo, ont permis des analyses et jugements (ONZUS, Comité d’évaluation du l’ANRU) sur le pilotage des projets de renouvellement urbain et sur les moyens alloués à la rénovation urbaine, mais pas sur l’efficacité ou l’impact de la Politique de Rénovation Urbaine. Le suivi technique et financier ne peut seul suffire à l’évaluation de la mise en oeuvre du projet de renouvellement urbain. Pour accompagner la bonne mise en oeuvre du projet et renforcer ses effets il convient donc, en amont de l’évaluation, d’intégrer dans le pilotage de la mise en oeuvre des opérations, les impacts attendus. La formation consistera à accompagner les participants à définir, sur la base d’exemples présentés par les enseignants, des outils pour assurer le suivi et l’atteinte des objectifs du projet de renouvellement urbain.

Les objectifs du module

  • Réaliser un bilan problématisé des Politiques de Rénovation Urbaine à partir des résultats d’évaluation disponibles et en remettant en perspective les impacts avec les objectifs de la loi n° 2003-710 du 1er août 2003 d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, dite «Loi Borloo»
  • Replacer le suivi et l’évaluation des Programmes de Rénovation Urbaine au cœur des projets de développement territorial:
    1. Outiller les collectivités, les services de l’État, les bailleurs sociaux et leurs principaux partenaires, au suivi opérationnel des projets de renouvellement urbain
    2. Faire émerger une culture de l’évaluation et l’inscrire dans une démarche de projet comme outil de pilotage et d’aide à la décision politique

 

Enseignant

Stéphane Durin, expert en politique de la ville, renouvellement urbain (Eneis)

Co-enseignants

Adrien Metzinger et Elisabeth Gavrilovic (Eneis)

Dates de la formation

Les 12 et 13 octobre 2020

Programme et bulletin d’inscription

Télécharger le programme détaillé de la formation
Bulletin d’inscription formation inter-acteurs 2020