Fonds de restructuration des locaux d’activité

Le commerce de centre-ville – et plus globalement le commerce urbain –  est un élément de vitalité essentiel pour tous les territoires, urbains comme ruraux.

Depuis les années 2010, il est confronté à un processus de dévitalisation qui devrait s’accentuer des suites de la crise économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

En réponse à cette crise sans précédent, le gouvernement se mobilise fortement pour soutenir l’économie et souhaite, en particulier, accélérer la politique de revitalisation commerciale des centres-villes, notamment par la restructuration de 6000 commerces de proximité dans les cinq prochaines années.

Or, les projets de restructuration des parcours marchands dans les centres-villes sont des opérations lourdes et complexes qui renchérissent les coûts et génèrent des déficits qui justifient souvent la mobilisation d’une subvention d’équilibre.

C’est la raison pour laquelle l’Etat a décidé, dans le cadre du plan de relance, la mise en place d’un fonds de restructuration des locaux d’activité, pour faciliter la sortie de ces opérations sur l’ensemble du territoire national dans les territoires identifiés pour leur fragilité.

Ce dispositif spécifique, géré par l’Agence nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), en lien avec les ministères concernés, permettra de contribuer à résorber les déficits des opérations portées par tout opérateur qualifié.

Pour plus d’informations sur le Fonds de restructuration des locaux d’activité rendez- vous ici : https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/fonds-de-restructuration-des-locaux-dactivite-415